Histoire

Jusqu'en 1921, date à laquelle la mairie de Valladolid a entrepris les premiers travaux afin de disposer d'un aéroport à Villanubla, la ville disposait de trois autres aérodromes : le premier était situé à côté de l'Académie de Cavalerie et a été inauguré en 1910 ; le second, l'aérodrome de La Rubia, a été inauguré en 1911 et le troisième, l'aérodrome de San Isidro, l'a été en 1913.

En 1936, les habitants de Villanubla ont cédé 700.000 mètres carrés pour la construction de l'aéroport. En 1938 a eu lieu l'inauguration de l'aéroport de Valladolid. Le premier vol commercial a été effectué par un trimoteur Junkers 52 d'Iberia-Lufthansa qui a atterri le 28 mars, en provenance de Vitoria et à destination de Séville. Cette même année, la ligne Salamanque-Valladolid-Burgos-Vitoria a également été ouverte.

En 1939, la 1ère Brigade aérienne s'installe à Villanubla. En 1940, création du 16e Régiment et en 1941, du 33e Régiment. En 1946, l'aéroport a été ouvert au trafic civil et en 1949, a été fondé l'aéroclub de Valladolid.

Entre 1951 et 1952, on procède à l'amélioration de la piste, grâce à l'installation d'une chaussée rigide, et des conditions d'atterrissage sans visibilité. Entre 1955 et 1964, l'aéroport demeure fermé au trafic civil. En 1970, la compagnie Aviaco commence à effectuer des vols réguliers.

Entre 1972 et 1973, des travaux dans le terminal sont entrepris, ainsi que sur la piste de roulage et la rampe de stationnement ; des travaux relatifs à l'urbanisation sont également effectués. En 1982, la zone des arrivées est également restaurée et un dispositif ILS de catégorie I est installé sur la piste 23. En 1990, la piste est agrandie. Le 19 juin 1991, l'aéroport est ouvert au trafic international. En 2000, le nouveau terminal est inauguré.