Environnement

L'aéroport de Melilla reconnaît que son activité a nécessairement un impact sur l'environnement, aussi faible soit-il et, étant conscient de ses responsabilités, il fait en sorte de réduire cet impact au maximum afin de sauvegarder son environnement. Dans ce but a été implanté un Système de gestion environnemental (SGA) qui contrôle les impacts que son activité peut entraîner sur l'habitat.

Le domaine d'application de ce système se limite aux activités d'Aena dans l'aéroport de Melilla, à savoir la gestion et la maintenance des installations et infrastructures, ainsi que des services aéroportuaires. À l'aide de ce système, Aena identifie et contrôle les aspects environnementaux de son activité et tente de réduire les impacts que celle-ci occasionne.

Conformément à la politique environnementale d'Aena, l'aéroport s'est engagé à maintenir la certification ISO 14001 obtenue en 2005. Dans ce but sont sans cesse mises en œuvre des stratégies et des ressources visant à perfectionner le SGA, à favoriser la prévention environnementale et à assurer son amélioration.

Outre Aena, d'autres entreprises développent leurs activités dans l'aéroport (handling, restauration, location de véhicules, etc.). Ces concessionnaires sont identifiés et les différents aspects de leur activité pouvant affecter la gestion environnementale de l'aéroport sont contrôlés.

Parmi les actions les plus significatives mises en œuvre par l'aéroport de Melilla, et conformément à l'accord de collaboration entre Aena et l'Institut de technique aérospatiale (INTA), entre mai 2002 et octobre 2003, figure l'installation d'une tour météorologique dont l'objectif consistait à rassembler des données visant à faciliter une étude de viabilité quant à l'implantation de systèmes basés sur les énergies renouvelables dans l'aéroport. L'analyse de ces données montre que l'aéroport ne dispose d'aucun potentiel éolien, mais qu'en revanche, il offre d'importantes opportunités quant à des ultérieurement.